Il faut rappeler que dans ce groupe C de 1ère phase du Challenge de l’Anjou, l’ASPTT CHOLET FOOTBALL B était la seule représentante de D3, accompagnée par 4 équipe de D2 et une équipe de D1. Les choletais peuvent être fiers de leur parcours dans ce groupe C, avec 2 victoires sur des équipes hiérarchiquement supérieures et 3 défaites, dont une très courte devant une équipe classée 2 divisions plus haut.

En ce dimanche, les choletais, bien que diminués par une infirmerie pleine ainsi que par l’absence de dernière minute d’un joueur, espéraient néanmoins rivaliser avec l’adversaire. Chacun avait conscience qu’avec un effectif de 13 joueurs (dont le coach), la partie serait compliquée, mais un match n’est jamais joué d’avance… Pourtant ce sont les visiteurs qui allaient le mieux entrer dans la partie, bien organisés et en mouvement, ils maîtrisaient la possession du ballon et allaient très rapidement trouver le chemin des filets dès la 5ème minute de jeu : 0-1.

Les choletais n’étaient pas encore entrés dans leur match et étaient toujours légèrement en retard sur le porteur du ballon. Malgré quelques provocations de part et d’autre, les choletais restaient dans leur match et tentaient de corriger leurs lacunes. Mais les adversaires en confiance n’hésitaient pas à tenter énormément et à la 30ème minute parvenaient à un inscrire un second but : 0-2.

Étrangement, ce but aura pour conséquence de réveiller les choletais, qui se disent probablement que perdu pour perdu, il faut autant mieux faire bonne figure ! Les locaux seront récompensés à la 42ème minute de jeu sur une belle action individuelle de Léo CHEVALLIER, qui réussira à ajuster le portier visiteur par une belle frappe croisée dans le petit filet opposé : 1-2, score à la pause.

Dans les vestiaires, le discours des coaches est d’y croire encore et de reprendre la partie avec vigilance, mais énormément d’envie… A la reprise, les choletais sont plus agressifs et conteste la possession à l’adversaire, ils sont également plus vifs dans l’exécutions de leurs contres. Ainsi, à la 50ème minute de jeu, Tiago CRISTO DOS ANJOS, lancé en profondeur parvient à prendre de vitesse la défense béconnaise, pour se retrouver en un contre un face au gardien visiteur, mais sa frappe est en plein sur le gardien qui la repousse en corner. Corner choletais qui ne donnera rien, mais dans la continuité de l’action les visiteur feront encore preuve d’une efficacité redoutable en reprenant de demi-volée le ballon, à 30 mètres du but local, à la 52ème minute, ce dernier allant plonger juste sous la barre du portier choletais qui ne peut rien. 1-3, les choses ce compliquent pour les choletais alors qu’ils étaient pourtant dans un temps fort.

Ce 3ème but qui était précédé par une véritable occasion choletaise d’égaliser à 2-2, va quelque peu couper les pattes des joueurs choletais et les atteindre psychologiquement, d’autant qu’ils n’ont qu’un joueur sur le banc et qu’ils souffrent physiquement. Pourtant, ils ne baisseront ni la tête ni les bras, jusqu’à la 86ème , où ils finiront par encaisser un 4ème but : 1-4. La blessure de Guillaume LE CORVAISIER, obligera même le coach Stéphan ADIGO à entrer en jeu à la 87ème minute de jeu. Juste le temps nécessaire pour réaliser (en doutait-il ?), qu’il n’a plus ses jambes de 20 ans… Il se retrouve distancé par son adversaire direct qui sera à l’origine du 5ème but adverse : 1-5, un score lourd qui ne reflète pas vraiment la combativité des choletais, mais qui reste logique au vu de la qualité de l’équipe visiteuse.

Les choletais n’ont pas à rougir de leur parcours dans cette poule C, dans laquelle ils sont loin d’avoir été ridicules. Beaucoup de points positifs à retenir de cette aventure en Challenge de l’Anjou pour s’en servir en championnat !

Stéphan

Retrouvez les photos de la rencontre

Seniors B : Une belle résistance face à un adversaire solide et efficace !
Noter cet article