En arrivant à la SAINT PIERRE MAZIÈRES pour affronter l’équipe B de Mazières-en-Mauges, les choletais de l’ASPTT CHOLET FOOTBALL B, espérait pouvoir jouer sur le terrain d’honneur, en lever de rideau de l’équipe A de la SPM, plutôt que sur le terrain secondaire beaucoup plus dégradé et dont le traçage était insuffisant.

L’arbitre de la rencontre avait donc fait part de son souhait que le match soit joué sur le terrain d’honneur sauf à ce que les locaux ne fassent retracer des lignes essentielles du terrain secondaire. Alors qu’on semblait devoir jouer sur le terrain d’honneur, un ultime rebondissement intervenait finalement, le maire de la commune s’opposant à ce que le match de l’équipe B se déroule sur le terrain d’honneur, alors même qu’aucun arrêté n’avait été pris. Mais on comprendra que les dirigeants et le maire aient souhaité préserver le terrain d’honneur pour le match de leur équipe A. Le temps d’effectuer rapidement le traçage demandé par l’arbitre qui laissait aux locaux jusqu’à 13H20 pour se mettre en conformité.

Ces péripéties et la perspective de devoir jouer sur un terrain qui ne favoriserait pas un jeu technique, agaçaient les joueurs des deux camps, tous frustrés. Il était clair que le match qui allait se déroulé ne serait pas mémorable… Le défi des coaches étaient de garder les joueurs concernés et motivés, avec un échauffement plus long que prévu car le match ne démarrait finalement qu’à 13H15.

Les visiteurs rentraient immédiatement dans leur match, il est vrai quelque peu galvanisés par leur frustration de jouer sur ce terrain difficile. Présents dans les duels aériens grâce notamment à Joachim GABARD et Florian JEAN (Cheche), il prenait très légèrement le dessus au milieu de terrain dans les confrontations aériennes. Mais chaque contrôle et chaque conduite de balle étaient compliqués sur un terrain abîmé et bosselé. L’ailier Gauche des visiteurs, Thomas LE CARS ne pouvait optimiser sa vitesse tant il était difficile de conduire le ballon sans qu’il ne rebondisse dans les tibias. Le constat était le même pour les 2 équipes qui avaient rapidement cessées de vouloir produire un jeu construit préférant ne prendre aucun risque en favorisant un jeu long et direct. En première mi-temps on ne notera qu’une véritable occasion franche en faveur des choletais suite à une action de Vincent BOTREAU qui parvenait à déborder la défense et feintait la frappe pour servir Thomas RAPIN en retrait. Mais ce dernier, lui-même persuadé que son équipier allait frapper, était surpris et tendait la jambe au dernier moment, voyant ainsi le ballon rebondir sur sont tibia et échapper à son contrôle. A la mi-temps le score demeurait nul et vierge : 0-0.

A la reprise ce sont les choletais qui, de nouveau, étaient les plus entreprenants et agressifs, mais toujours sans parvenir à concrétiser par de véritables occasions, leurs temps forts. Suite à la contestation un peu trop virulente d’une décision de l’arbitre par le capitaine choletais Guillaume LE CORVAISIER, celui-ci écopait d’un carton blanc. A partir, de cette période, à dix, les visiteurs allaient davantage souffrir physiquement et les locaux allaient tenter d’en profiter, se procurant à leur tour la seule occasion franche de la seconde période, sur une frappe remarquablement décocher qui semblait devoir finir en lucarne, sans l’intervention impeccable du portier visiteur, Andy TETEAU.

Avec beaucoup de concentration et de solidarité, l’ASPTT CHOLET FOOTBALL B, a su laisser passer l’orage durant les dix minutes où elle a dû évoluer à 10… Il ne se passera plus rien jusqu’à la fin du match, les locaux payant à leur tour les efforts vains fournis durant la période de supériorité numérique. Le dernier quart d’heure étant une succession, de part et d’autre, de maladresses et d’approximations amplifiées par l’état du terrain… Coup de sifflet final : 0-0.

Au final, au vu des conditions, le nul est équitable et que l’on peut considérer comme plutôt favorable aux visiteurs qui ont tenu en échec les locaux sur leur terrain. Il sera important de remporter la prochaine rencontre en retard, à domicile contre VILLEDIEU RENAUDIÈRE A, pour confirmer cette reprise convenable.

Stephan

Seniors B : Un nul méritant obtenu sur un terrain difficile !
Noter cet article