Avec la quantité de pluie tombée le samedi et dans la nuit de samedi à dimanche, on pouvait légitimement se demander si les terrains seraient praticables. L’équipe de l’ASPTT CHOLET FOOTBALL B se rendait sur le terrain de Ste Christine pour affronter l’équipe de BOURGNEUF STE CHRISTINE A. La première surprise pour les visiteurs fut de constater qu’un match précédait le leur sur un terrain déjà bien détrempé. Il était évident qu’il jouerait , par conséquent sur un terrain encore plus dégradé. Le capitaine des choletais faisait part à l’arbitre de ses doutes sur la sécurité des joueurs mais les adversaires estimaient leur terrain jouable, ainsi que l’arbitre. La rencontre allait donc bien avoir lieu.

Les première minutes de la rencontre laissaient présager d’un match équilibré, car si les choletais semblaient plus à l’aise sur le plan technique, l’état du terrain contribuait très largement à niveler cette supériorité technique. Les locaux développait ainsi un jeu beaucoup plus direct pour tenter de surprendre la défense choletaise. Sur un terrain extrêmement gras, les choletais s’appliquaient pourtant à vouloir produire du jeu, mais manquait d’agressivité dans la conquête du ballon. Dépités d’être contraint de jouer sur un terrain extrêmement gras où les appuis étaient difficiles à trouver , il fallu une vingtaine de minutes aux choletais pour être pleinement dans leur match. Durant les 25 premières minutes, les choletais étaient en retard au marquage, et laissaient les locaux développer un jeu direct mais terriblement efficace. Par 2 ou 3 fois, les attaquants locaux manquaient d’ouvrir le score, mais ils échouaient soit par maladresse soit grâce à l’intervention du portier choletais.

Mais entre la 15ème et la 20ème minute, sur une balle en profondeur dans la surface, le portier choletais sort avec un peu de retard, et il est devancé par l’attaquant de l’équipe recevante qui dévie le ballon de la tête et le surprends, le lobant et lui faisant perdre ses appuis sur ce terrain compliqué, avant de finir l’action en propulsant le ballon dans la cage vide : 1-0 pour les locaux. Ouverture du score logique au vu des 20 premières minutes.

Néanmoins comme à de nombreuses reprises déjà, depuis le début de la saison, les choletais montrent qu’ils ont du mental. Pendant les 10 minutes qui suivent le but, ils sont encore un peu attentistes et s’exposent aux contres des locaux, qui vendangent les nombreuses occasions d’alourdir le score, perdant 3 à 4 face à face avec le portier choletais, Andy TETEAU, qui garde son équipe à flots et fait très largement oublié sa petite bévue sur l’ouverture du score.

A partir de la 35ème minute, les choletais sont plus combatifs et agressifs, comme si ils avaient finalement accepté de devoir jouer dans la boue, une fois les pieds dedans et les maillots bien colorés… On sent alors que les occasions ratées par les locaux commencent à peser et ceux-ci semblent, à leur tour, piégés par l’état de leur propre terrain. La qualité technique des choletais, associée à leur regain de combativité et d’agressivité sur le porteur du ballon, leur donne un avantage certain sur les locaux qui se mettent à déjouer. Inévitablement, à la 43ème minute de jeu les choletais finissent enfin à égaliser par Antoine MORICEAU, qui à la suite d’un cafouillage dans la surface de réparation locale parvient à ajuster sa frappe et trompe le gardien local : 1-1 à la mi-temps.

Galvanisés par leur égalisation et certains de pouvoir remporter le match, les choletais auront l’emprise complète sur la seconde période, mais à l’image des joueurs de Bourgneuf Ste Christine A en 1ère période, ils ne parviendront pas à concrétiser leurs actions, Romain COATEVAL verra sa reprise de demi-volée s’écraser sur la transversale. À la 83ème minute de jeu, sur une accélération d’Adile RAMLI, la défense locale commet l’irréparable dans la surface de réparation et l’arbitre siffle un penalty non contestable, et d’ailleurs non contesté, en faveur des choletais. On pense alors que les choletais vont remporter cette victoire contre le 3ème du groupe. C’est Sékou DOUMBOUYA qui se saisie du ballon pour assurer la transformation, mais sa frappe n’est pas assez puissante et le portier local plonge du bon côté. ASPTT CHOLET FOOTBALL vient de laisser filer les 3 points de la victoire, quel dommage !

A l’issue de la rencontre, le verre semble à moitié plein ou moitié vide ! Chaque équipe a eu sa mi-temps, mais au vu de leur seconde mi-temps, les choletais peuvent nourrir de sérieux regrets… Beaucoup de points positifs néanmoins, qu’il faut désormais concrétiser lors des 3 à 4 prochaines rencontres consécutives en Championnat.

Stephan

Seniors B : Un bon nul chez le 3è du groupe, mais des regrets !
Noter cet article